Journée internationale de la biodiversité – le tourisme durable à l’honneur

Journée internationale de la biodiversité – le tourisme durable à l’honneur

Comme chaque année depuis 2000, le 22 mai marque la journée internationale de la diversité biologique, l’occasion de sensibiliser chacun aux enjeux de la biodiversité qui désigne tous les êtres vivants (flore, faune, fonge) sur Terre et les interactions avec leur environnement de vie.

Cette année, le thème choisi par les Nations Unies fait le lien avec l’Année internationale du tourisme durable pour le développement. La biodiversité est un véritable atout pour le tourisme. La préservation des écosystèmes et des espèces joue donc un rôle important dans l’attractivité et l’économie des territoires. C’est pour cela que des actions sont menées en cette journée afin de favoriser une meilleure compréhension de la diversité biologique et de ses richesses ainsi que la prise de conscience de la nécessité de la préserver et de créer des cercles vertueux entre les revenus du tourisme durable et la conservation des espèces de la faune et de la flore.

Le tourisme a un impact fort sur la diversité biologique notamment celle des milieux où l’équilibre est fragile comme sur la Grande Barrière de Corail, en Laponie ou encore sur l’Everest, mais aussi dans les lieux de tourisme de masse. Certaines activités touristiques perturbent et ont un effet néfaste sur la population animale et végétale locale, d’autant plus lorsque qu’elles reposent sur l’instrumentalisation de certains animaux comme les safaris ou les visites à dos d’éléphants par exemple.

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, avec les pertes de milliers d’hectares d’arbres à déplorer par an, les forêts, habitats naturels de près de 30 millions d’espèces, représentent 30% de la superficie terrestre. De nombreux dangers pour la biodiversité, le plus souvent liés aux activités humaines, menacent le maintien des populations de la biosphère : déforestation, pollutions, changements climatiques… Aujourd’hui, bien que de nouvelles espèces soient répertoriées chaque année, 1 mammifère sur 4, 1 oiseau sur 8, 1 plante sur 5 et un tiers des amphibiens sont en voie d’extinction.

Face à ce phénomène, chacun de nous doit prendre ses responsabilités en respectant l’environnement et la biodiversité, y compris en vacances sur les sites touristiques. Renseignez-vous sur les bonnes pratiques en matière de biodiversité et retrouvez les éco-gestes à adopter dès cet été en vacances à la plage ou ailleurs et vous aussi devenez un vrai consomm’acteur !

Sources :
Acteurs du tourisme durable
www.cbd.int
www.un.org

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire